MENU
Plan de travail 1 Plan de travail 1 Plan de travail 1

IA ET SEXISME :

L’humain ou l’intelligence artificielle, lequel débiaiser ?

Notre rapport IA et sexisme rédigé avec Politiqu’elles, suite à la journée nationale contre le sexisme du 24.01.19, a pour objectif de répondre à cette question en proposant des actions concrètes pour neutraliser les biais de sexe dans l’IA.

Retour sur l'étude IA et sexisme : réduire les biais sexistes

LA FÉMINISATION DES MÉTIERS DU NUMÉRIQUE

La féminisation des métiers du numérique permettrait de répondre à deux problématiques. Celle du rééquilibrage de la représentation des femmes dans le numérique, pour amorcer un environnement inclusif, propice à la performance. Ensuite, celle des injections de biais dans les algorithmes.

Diversifier les profils dans le numérique,pourrait permettre une diminution de ces biais. Et cela passe par l’intégration ainsi que le maintien des femmes dans les formations et les métiers du numérique.

LA SENSIBILISATION DU GRAND PUBLIC​

Promouvoir la place des femmes dans les métiers du numérique et à tous les niveaux car seulement 33% des emplois du numérique sont occupés par des femmes et en majorité dans les fonctions support.

Seulement 9% des start-ups sont dirigées par des femmes.

Seulement des start-ups sont dirigées par des femmes.

Les quatre axes du rapport

La féminisation des métiers du numérique est un pré-requis pour le développement d’IA non biaisées. En effet, l’IA est le reflet de ceux.celles qui la créent. Or, si les développeur.se.s sont majoritairement des hommes, les algorithmes risquent de refléter leur vision du monde. En favorisant la mixité dans le numérique, nous pourrons espérer une diminution de ces biais. Il faut donc agir dès l’école, au moment de l’orientation et dans l’enseignement supérieur.

Le développement d’algorithmes responsables et dépourvus de biais, nécessite d’agir dès leur conception en formant les développeur.se.s aux stéréotypes de genre, mais aussi à travers des audits sexués réguliers. Il faut aussi envisager l’IA comme moyen de lutter contre les discriminations en adoptant par exemple des logiques de correction.

Le cadre légal de la lutte contre le sexisme doit être renforcé, à la fois au moyen de normes de droit dur et de normes de droit souple, afin de répondre aux enjeux éthiques que représente l’intelligence artificielle.

L’IA est partout mais elle reste pour autant une notion floue pour beaucoup d’individus. Il est donc urgent de sensibiliser les usagers à l’intelligence artificielle, d’une part pour comprendre son impact quotidien et d’autre part, dénoncer la culture masculine du numérique.

Notre étude " I.A. et Sexisme : réduire les biais sexistes"

Afin de sensibiliser le plus grand nombre aux biais sexistes, nous mettons à disposition notre étude " I.A. et Sexisme : réduire les biais sexistes"