MENU
Plan de travail 1 Plan de travail 1 Plan de travail 1

Découvrez notre équipe !

Découvrez l’équipe de Social Builder qui œuvre au quotidien pour la mixité et l’égalité dans les métiers du numérique

Portrait Emmanuelle Larroque

Si j'étais un rôle modèle : Virginia Woolf, libre

Si j'étais une techno : CRISPR, pour soigner des maladies génétiques

Si j'étais une ville : Toronto, entre futur et nature

Emmanuelle Larroque
Founder & CEO

Si j'étais un rôle modèle : Simone Veil, pour son engagement politique, son courage, sa ténacité. Parce qu'elle a mené et gagné des combats cruciaux pour les femmes, dans un milieu d'hommes et dans une société encore peu ouverte aux sujets d'égalité femmes hommes.

Si j'étais une techno : une batterie très très miniature et très très longue durée, qui nous donnera de l'énergie pour nous déplacer, travailler, communiquer.... sans polluer.

Si j'étais une ville : Rome, pour sa richesse historique, sa dolce vita et ses gelati.

Coralie Belmer
Directrice Administrative et Financière

Si j'étais un rôle modèle : Patti Smith ; poète, féministe et punk.

Si j'étais une techno : L’appli de déconnexion, la technologie de l’absurde.

Si j'étais une ville : Première règle de son paradis, on ne parle pas de son paradis.

Elise Moison
Directrice du Développement et de la Formation

Si j’étais un rôle modèle : Amelia Mary Earhart, connue également sous le nom de Lady Lindy. Passionnée par l’aviation, elle marqua l’histoire du XXe siècle notamment pour avoir été, en juin 1928, la première femme à traverser l'océan Atlantique en avion puis, en 1932, la première femme à le traverser en solitaire. C’est, selon moi, un modèle de ténacité, de détermination et de courage.

Si j’étais une techno : Les lunettes Enchroma qui permettent de remettre de la couleur dans la vie des personnes atteintes de daltonisme.

Si j’étais une ville : Londres, parce que c'est une ville dynamique, cosmopolite et multiculturelle.  J’aime son histoire, sa culture musicale, ses quartiers et ses clichés (bus rouges à deux étages, cabines téléphoniques, la relève de la garde, Big Ben). Et n’oublions pas de dire que c’est aussi la ville de Shakespeare et des Rolling Stones !

Samantha Desjardins
Responsable Ressources Humaines

Si j’étais un rôle model : Mes rôles modèles, ce sont toutes ces femmes rencontrées dans ma vie qui ont su prendre leur destin en main, sortir de situation de violences ou de précarité, mener de front une activité professionnelle avec une situation de monoparentalité ou de maladie. Des héroïnes du quotidien qui restent pourtant dans l’ombre.  

Si j’étais une techno: Les nouvelles technologies de communication et notamment la visioconférence qui nous a permis de garder un lien presque « physique » avec les autres personnes pendant le confinement et qui font maintenant partie de notre quotidien professionnel et personnel.

Si j’étais une ville : Barcelone pour son ambiance, l’enchaînement de ses quartiers dont l’architecture varie entre ancien et moderne, ses plages, ses restaurants…

Claire Caminade
Responsable des partenariats de sourcing

Si j'étais un rôle modèle : Ripley / Sigourney Weaver dans Alien, forte et courageuse dans l'adversité !

Si j'étais une techno : le pont, pour accélérer la circulation des humains et des idées.

Si j'étais une ville : Babylon qui fait encore rêver avec ses jardins suspendus, ses couleurs des millénaires durant...

Jovana Trajkovic
Responsable des Communautés / Community Buildeuse

Si j’étais un rôle model : Simone Veil évidemment, icône de la lutte pour les droits des femmes engagée dans des combats emblématiques. Un grand merci à elle.

Si j’étais une techno: une technologie immersives (réalités virtuelle, augmentée..) Bien utilisées, ces technologies permettent aux utilisateurs d'interagir avec le monde et également de faire passer des messages forts et impactant de manière ludique et innovante. Je pense que je pourrais m'y épanouir et continuer à y apporter ma créativité.

Si j’étais une ville : Rome sans hésitation ! Amoureuse de son architecture, son histoire, sa culture, sa langue, ses glaces, ses bars à mozzarella (surtout la fumée), ses spritz, ses balades à pieds (pas besoin de transport en commun tout peut se faire à pieds avec une bonne paire de chaussure), ses habitants accueillants et chaleureux amoureux de leur ville. Rome, veux-tu m'épouser ?!

Amandine Duhamel
Responsable projet Horizon Numérique

Si j'étais un rôle modèle : Indya Moore, actrice et mannequin porto-caribéenne, inspirant quotidiennement dans sa lutte pour l'émancipation des minorités de genre et des femmes !

Si j'étais une techno : les réseaux sociaux car même si pour beaucoup ils représentent le pire de l'internet et des nouvelles générations, pour moi ils apportent et font ressortir aussi le meilleur ! Tombant les frontières les plus insaisissables, donnant la parole aux plus silencieux et réunissant les inconnus entre eux. 

Si j'étais une ville : Florianapolis (Brésil) pour son Lagoa de Conceição apaisant, son début d'Océan Atlantique aux criques aventurières, sa ville aux gratte-ciels intimidants et sa population mi-locale mi-immigrée cohabitant autour de plats et sons colorés. Un melting-pot géographique et démographique représentatif de mon monde parfait !

Andrea Palacios
Responsable Communication

Si j'étais un rôle modèle : Hedy Lamarr, pour sa double casquette : l’actrice glamour et la talentueuse scientifique qui a donné naissance à un système de transmission encore utilisé aujourd’hui pour des outils dont nous nous servons au quotidien : Le GPS et le Wi-Fi. 

Si j'étais une techno : La réalité virtuelle, car elle nous permet facilement de voyager et de vivre différents types d’émotions en s’aventurant dans des mondes de notre choix. 

Si j'étais une ville : New York sans hésiter, pour la culture, la diversité, le shopping, la nourriture, l’ambiance générale et simplement parce que c’est l’endroit où je me sens le mieux au monde. 

Chloé Jarre
Chargée de projet digital

Si j'étais un rôle modèle : Coco Chanel. LA figure de la mode des années 80/90. Le parfum, le tweed, les tailleurs... mais aussi les cheveux courts et le pantalon ! Gabrielle est intimement mêlée à l'histoire de la libération féminine, elle représente pour moi comme pour de nombreuses femmes la lutte pour l'égalité.

Si j'étais une techno : Mon smartphone parce que je peux l'emporter partout avec moi et que je peux tout faire avec. Mais également parce que c'est multifonction, mon téléphone c'est mon appareil photo, mon répertoire, mon porte-document et mon jardin secret...

Si j'étais une ville : Paris, Paris et encore Paris. Ma ville de naissance et de cœur. La vielle où tout est possible. Je peux chiller en terrasse, faire une exposition, des rencontres, la fête, manger des falafels, me promener... une ville pleine de vie et de suprises !

Inès Isikveren
Chargée de projets sensibilisation

Si j'étais un rôle modèle : Serena Williams, pour son parcours sportif incroyable, son engagement dans la lutte des droits des femmes et son combat contre le racisme ! Et parce qu'elle est badass !!!

Si j'étais une techno : Une caméra pour filmer les gens et imaginer les personnages et les scénarios les plus fous !

Si j'étais une ville : New-York, une ville pleine d'énergie et d'identités fortes  qui cohabitent, des espaces urbains incroyables et une esthétique cinémathographique unique.

Sarah Sicart
Chargée de projets sensibilisation

Si j’étais un rôle modèle : Gisèle Halimi, avocate, féministe, elle a pris part à tous les grands combats de la deuxième moitié du XXème siècle. Elle a milité, entre autres, pour l’indépendance de l’Algérie, le droit à l’avortement, la criminalisation du viol, la parité en politique.

Si j’étais une techno : Le cœur artificiel, qui peut se substituer au cœur organique et exécuter les fonctions motrices de la circulation sanguine du corps humains, afin de traiter les personnes présentant de l’insuffisance cardiaque et autres maladies cardio-vasculaires graves mais également de limiter l’attente pour une greffe cardiaque.

Si j’étais une ville : Séville, pour sa magnifique architecture andalouse, ses orangers, son climat, le Flamenco et por fin s’asseoir à une table en terrasse, commander des tapas et regarder le monde tourner, OLÉ !

Marion Lainé
Coordinatrice du projet Horizon Numérique

Si j’étais un rôle modèle : Emma Watson. C’est une femme représentative du féminisme de notre génération, militante engagée et  pleine d’esprit, j’aime ses idées et sa façon de vouloir changer les choses pour l’égalité des sexes.

Si j’étais une techno : La télécommunication. Le fait de se voir et de se parler en direct est une véritable révolution.  J’attache une grande importance au fait de communiquer à travers le monde entier. C’est un moyen merveilleux de pouvoir nous rassembler surtout durant ces dernières années !

Si j’étais une ville : Londres. Parce que c’est une ville vibrante, pleine de vie, où l’ouverture d’esprit et l’acception y sont les maitres mots. Une ville joyeuse qui me fait sentir comme chez moi à chaque fois que je m’y rends.

Aurore Nolot
Coordinatrice du projet Horizon Numérique

Si j'étais un rôle modèle : Pénélope Bagieu qui nous fait découvrir les femmes et le féminisme à travers ses dessins

Si j'étais une techno : Les plateformes de streaming musical qui me permettent d'accompagner ma vie en musique partout où je vais

Si j'étais une ville : Istanbul, pour boire du thé et jouer au Tavla le soir le long du Bosphore

Gabrielle Catté
Responsable du Développement et des Relations Partenaires

Si j’étais un rôle modèle : Nicole Ferroni pour son humour, son impact et son courage.

Si j’étais une techno : une machine révolutionnaire qui transformerait nos déchets en énergie domestique.

Si j’étais une ville : Noto une toute petite ville de Sicile, pour son calme, sa chaleur et ses glaces délicieuses !

Anastasia Chambraud
Chargée d'Insertion et Coordinatrice du mentorat

Si j’étais un rôle modèle : Rokhaya Diallo sans hésitation, pour son courage, sa persévérance, ses mots justes et l’ensemble de ses combats féministes et antiracistes.

Si j’étais une techno : Une machine pour se téléporter, elle n’existe pas encore mais cela nous permettrait de pouvoir nous déplacer aussi loin et autant qu’on le souhaite sans polluer.

Si j’étais une ville : Séville, pour son architecture splendide, son ensoleillement quotidien et surtout la gentillesse de ses habitant.e.s.

Maude Henry
Chargée de mentorat

Sara Squartini Responsable du programme Women In Digital

Si j'étais un rôle modèle : Frida Kahlo, pour sa ténacité, sa persévérance et sa sensibilité.

Si j'étais une techno : Les technologies améliorantes l'efficacité énergétique afin d'utiliser les ressources de manière la plus pertinente possible.

Si j'étais une ville : Naples, pour ses couleurs et sa vivacité multicolores.

Sara Squartini
Responsable des programmes de formation

Si j’étais un rôle model: Wangari Muta Maathai, première femme africaine à recevoir un prix Nobel de la paix pour sa "contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix" à la suite de son engagement contre la déforestation du Kenya. Son courage et son engagement font d'elle une pionnière dans l'articulation du lien entre droits de l'homme, pauvreté, protection de l'environnement et sécurité.

Si j’étais une techno: Avec l'ère de la médecine personnalisée, les patients pourront recevoir des diagnostics plus précis, des interventions plus précoces, des thérapies pharmaceutiques plus efficaces et des plans de traitement personnalisés en fonction de leurs profils biologiques. La médecine de précision nécessite une base technologique pour déplacer, stocker et traiter des quantités massives de données. 

Si j’étais une ville : Nairobi car c'est la première ville d'Afrique pour l'innovation. Elle offre un bon équilibre entre le nombre d'institutions de recherche, le financement disponible pour l'innovation et l'activité d'innovation. 

Aïda-Camille Charles
Chargée de suivi administratif des formations

Si j'étais un rôle modèle : Judith Duportail, pour sa vision féministe du monde, ses podcasts et essais enrichissants qui ont contribués à mon processus de déconstruction.

Si j'étais une techno : Internet, qui permet d’avoir accès à une source intarissable d’informations et de connecter les êtres humains entre eux même à l’autre bout du monde.

Si j'étais une ville : Chiang Mai en Thaïlande, où la sérénité des temples côtoie la frénésie des tuktuk, la nature verdoyante aux portes de la ville et milles et une saveurs à découvrir.

Leïla Thomas
Chargée de formation

Si j’étais un rôle modèle : La commandante zapatiste Ramona, pour son courage et son engagement dans la lutte pour les droits des femmes autochtones et la justice sociale.

Si j’étais une techno : Les technologies crées à partir du biomimétisme, s’inspirant de la nature pour produire des applications respectueuses de l’environnement.

Si j’étais une ville : Vancouver, pour son mélange parfait entre ville, mer et foret.

Lucia Morales
Chargée de formation

Si j’étais un rôle modèle : Françoise Vergès pour son engagement, ses écrits inspirants et sa vision décoloniale et multidimensionnelle du féminisme.

Si j’étais une techno : Un processus d’innovation issu du biomémitisme, qui s’inspire des formes, des matières, des propriétés et des fonctions du vivant afin de remettre la nature au cœur de la réalisation des projets humains.

Si j’étais une ville : Pucón au Chili, pour ses paysages magnifiques, ses volcans majestueux, ses rivières et ses lacs, sa cuisine traditionnelle mapuche et son atmosphère unique.

Noémi Pniak
Chargée de formation