> Fiche métier : Délégué·e à la Protection des Données (DPD)

Fiche métier : Délégué·e à la Protection des Données (DPD)

La collecte de données est soumise à différentes réglementations, la plus connue étant la RGPD (Réglementation Générale sur la Protection des Données, gérée à l’échelle européenne).

Être Délégué·e à la Protection des Données (Data Protection Officer), c’est accompagner et conseiller les structures afin d’assurer leur conformité en matière de traitement de données personnelles.

Par exemple, si un questionnaire de satisfaction est administré à l’issue d’une vente ou d’une prestation de service, les Délégué·e·s à la Protection des Données doivent s’assurer que des mentions telles que la durée de conservation des données ou la finalité du traitement des données figurent sur le questionnaire. Au delà de la mention, il s’agit aussi de s’assurer de l’application de ces mentions au sein de l’entreprise.

Entre expertise informatique, juridique, qualité et conformité, ses missions s’exercent dans tous types d’organisations : entreprises, associations, administrations, collectivités territoriales… Il·elle·s ont également pour rôle d’assurer le contact avec la CNIL et les différentes personnes concernées : salarié·e·s, usager·e·s, patient·e·s, fournisseurs, etc.

Quelles sont ses missions ?

Ses missions :
  • Sensibiliser les équipes à la nouvelle réglementation en vigueur
  • Expliquer l’impact de la RGPD 
  • Initier aux bonnes pratiques par différents moyens (ex : ateliers de formation)
  • Instaurer des moyens et actions en conformité avec la réglementation
  • Veiller au respect des grands principes de la protection des données
  • Auditer, contrôler et répertorier les actions menées par un suivi régulier

Quelles compétences humaines ?

Compétences humaines :

Quelles compétences techniques ?

Compétences techniques :
  • Bonnes connaissances en sécurité des systèmes informatiques et en cybersécurité
  • Maitrise du droit
  • Capacité à réaliser une analyse d’impact, rédiger des mentions d’information, gérer une violation de données, etc.
  • Connaissances en droit numérique et règlementation des données
  • Veille aux changements de législations et aux nouveautés technologiques au niveau de la manipulation des données

Pour quelle  rémunération ?

Sa rémunération :
Le salaire du métier de Délégué·e à la Protection des Données (DPD / DPO) commence à 50K en tant que débutant·e, puis monte à 60K en tant que confirmé·e et peut aller jusqu'à 95K en tant qu'expert·e
Salaire brut annuel en milliers d’euros

Pour plus d'informations, rendez-vous sur : Glassdoor.fr

Avec qui travaillent les Délégué·e·s à la Protection des Données (DPD) ?

Il·elle·s travaillent avec :
  • Direction Juridique : pour le·la manager, en autonomie sur les projets liés à la donnée
  • Equipes IT : pour mettre en oeuvre les règles techniquement
  • Directions Métiers : pour leur communiquer les règles d'usage
  • Direction Générale : pour avoir des directives et autorisations
  • Responsable de Sécurité des Systèmes de l'Information (RSSI) : pour collaborer

Dans quelles structures ?

Les structures :
  • Salarié·e dans une entreprise du numérique mais aussi dans la ventes de biens et de services
  • Consultant·e dans un cabinet de conseil 

Comment se former ?

Se former :
POST-BAC (3 à 5 ans) : École d’ingénieur, Bac+5 dans la filière juridique  Découvrez plus de formations sur ADABOT

Découvrir  un témoignage !

Découvrir un témoignage :

Témoignage du métier de Délégué·e à la Protection de la Donnée (DPD / DPO)

Quels sont les métiers similaires ?

Les métiers similaires :
  • Data Protection Manager
  • Responsable de la confidentialité et de la conformité
  • Consultant en protection de la vie privée et conformité des données
  • Spécialiste de la protection des données
  • Défenseur de la vie privée
  • Responsable de la confidentialité des informations
  • Gestionnaire de la gouvernance des données

Découvrez d’autres métiers « Cybersécurité et Juridique » :