> Fiche métier : Growth Hacker

Fiche métier : Growth Hacker

Dans un contexte d’une nouvelle vision de la gestion d’une organisation, une bonne partie des nouveaux métiers créés ces dernières années répondent aux nouveaux besoins, en particulier pour les organisations de type start-ups. C’est le cas pour le·la Growth Hacker. Son rôle est une réponse à un besoin primordial pour se démarquer : l’augmentation rapide de la croissance d’une organisation.

D’où vient ce nom ? Growth Hacker provient de l’expression anglaise “Growth Hacking”, introduite en 2010 par Sean Ellis, signifiant littéralement “piratage de la croissance”. Il n’est pas question de piratage informatique dans le sens commun du terme, mais plutôt dans le sens “astucieux” : il s’agit d’utiliser tous les moyens possibles à sa disposition, même les méthodes les moins communes, pour provoquer une croissance rapide, comme le marketing d’influence et l’option d’intégration de vidéo qui ont permis une évolution rapide de respectivement Instagram et YouTube.

Être Growth Hacker, c’est mettre en place une stratégie pour stimuler la croissance d’une entreprise de façon exponentielle, efficace et rapide avec tous les moyens à sa disposition, si peu soient-ils.

Quel est son objectif ? Le but premier du rôle de Growth Hacker est la rapide croissance de l’entreprise. Ses missions sont caractérisées par l’anagramme AARRR :

  • Acquisition pour acquérir de nouveaux client·e·s ;
  • Activation pour mener les client·e·s à utiliser le produit / le service ;
  • Rétention pour les fidéliser ;
  • Referral pour les inviter à communiquer autour d’eux·elles ;
  • Revenu pour croître les revenus de l’organisation.

Il n’est pas rare de confondre les métiers de Growth Hacker et de Digital Business Developer (BizDev), cependant ces métiers n’ont pas le même but.

Le·la Growth Hacker se concentre sur la création d’une croissance exponentielle et efficace de son organisation, et ce, à court terme. Pour ce faire, il·elle utilise tous les moyens à sa disposition pour arriver à son objectif, que ce soit le marketing viral, le référencement, l’optimisation des conversions et même l’analyse de données : il·elle touche à divers domaines du numérique et possède plus d’un tour dans son sac ! Du côté du métier de Digital Business Developer (BizDev), il·elle se focalise sur le développement et l’entretien des relations commerciales sur le long terme.

En bref, le·la Growth Hacker se consacre à la croissance de l’entreprise, tandis que le·la Digital Business Developer se charge de la stratégie de développement externe de l’entreprise.

Quelles sont ses missions ?

Ses missions :
  • Réaliser des audits sur la croissance actuelle de l’organisation
  • Concevoir des stratégies pour acquérir et fidéliser des client·e·s, tout en optimisant le coût financier de ces solutions
  • Réaliser des tests pour évaluer la faisabilité et l’efficacité des différentes stratégies retenues
  • Piloter une campagne de croissance rapide (fidélisation, optimisation SEO, etc.)
  • Suivre la croissance de l’organisation avec des analyses de données afin d’adapter la stratégie en conséquence
  • Assurer une veille technologique afin de proposer de nouvelles solutions stratégiques

Quelles compétences humaines ?

Compétences humaines :

Quelles compétences techniques ?

Compétences techniques :
  • Expertise en marketing digital, spécifiquement en SEO (Search Engine Optimization)
  • Connaissances en développement informatique
  • Maîtrise des codes des réseaux sociaux et des SMO (Social Media Optimization)
  • Connaissances des tendances web et de son environnement
  • Connaissances en design d’interface et expérience utilisateur (UI/UX)
  • Maîtrise des méthodes et outils de marketing (automatisation, emailing, publicité en ligne, etc.)
  • Expérience en gestion de projet

Pour quelle  salaire ?

Sa rémunération :
Le salaire d'un·e Growth Hacker s'élève à 35K en tant que débutant·e, va de 45K à 50K en tant que confirmé·e et peut monter jusqu'à 55K en tant qu'expert·e.
Salaire brut annuel en milliers d’euros

Le salaire annuel brut d’un·e Growth Hacker en 2023 est de 35 000 € en tant que débutant·e, 45 000 € à 50 000 € en tant que confirmé·e, jusqu’à 55 000 € en tant qu’expert·e.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur : Glassdoor.fr

Avec qui travaillent  les Growth Hacker ?

Il·elle·s travaillent avec :
Le·a Growth Hacker est amené·e à travailler avec beaucoup d’équipe différentes selon la stratégie choisie. Il·Elle peut être concentré·e sur un pan de la stratégie en particulier, tout comme être en collaboration avec toutes les équipes de l’organisation. En général, il·elle travaille avec :
  • Equipe Créative : pour concevoir des visuels / rédiger du contenu
  • Equipe Data : pour analyser les données sur les performances de l’organisation
  • Equipe Commercial : pour élaborer une stratégie d’acquisition clientèle

travaillent les Growth Hacker ?

Les structures :
Le·a Growth Hacker est très populaire auprès des organisations de type start-up souhaitant se démarquer sur le marché. Il·Elle est employé·e à court terme le temps de concevoir et d’appliquer la stratégie de croissance. Il existe cependant des entreprises qui les emploient sur le long terme.
  • Salarié·e dans une entreprise ou une start-up
  • Consultant·e
  • Freelance

Comment  se former ?

Se former :
Il n’existe pas de parcours établi pour exercer le métier de Growth Hacker. Il est néanmoins possible de le devenir en suivant les parcours ci-dessous. POST-BAC (3 à 5 ans) : Ecole d’ingénieur, Ecole de commerce, Master en marketing digital, Master informatique, Ecole spécialisée en stratégie digitales et web marketing.
Découvrez plus de formations sur ADABOT

Découvrir  un témoignage !

Découvrir un témoignage :

Découvrez le témoignage du métier de Growth Hacker !
Découvrez le témoignage de Alexandre, Growth Hacker chez Nimley.

Quels sont les  métiers similaires ?

Les métiers similaires :
  • Responsable Marketing de la croissance
  • Responsable Acquisition
  • Spécialiste en acquisition client
  • Stratège Marketing Digital
  • Responsable Business Unit
  • Digital Project manager
  • Growth Marketing Manager
  • Digital Marketer

Découvrez d’autres métiers « Marketing Digital et Gestion de projet » :